Utiliser le World Wide Web dans la classe de français:
Tout pour le débutant 
et même quelque chose pour l'internaute rusé

Dr. Jayne Abrate, Secrétaire générale, AATF

English Version

Cette page Web vous permettra de vous familiariser avec le Web en français, son fonctionnement, les ressources et les applications pédagogiques.

Consulter cette page en ligne.

 


CONTENU

  1. Introduction au Web
  2. Terminologie technique
  3. Utiliser un navigateur
  4. Trouver des documents
  5. Présenter des documents
  6. Activités pédagogiques
  7. Autres ressources
Le World Wide Web représente une partie de l'Internet tout comme les listes de discussion, les gopheurs ou la messagerie électronique. Des fichiers, créés avec le langage HTML, sont affichés sur le Web. On accède à ces fichiers grâce à un navigateur dont Netscape et Internet Explorer sont les plus utilisés. Le langage HTML permet l'affichage de documents hypertextes, c'est-à-dire, qui contiennent des liens qui facilitent l'accès aux autres textes ainsi qu'à des images numérisées, des documents sonores et des documents vidéo. On peut naviguer le Web grâce à des liens, c'est-à-dire des morceaux de texte ou d'image sensibles, qui vous permettent de cliquer dessus pour accéder immédiatement à un autre document ou site. L'extrême facilité avec laquelle on peut créer et disséminer des documents sur le Web rend nécessaire quelques avertissements:
  1. Les fichiers peuvent apparaître et disparaître assez rapidement. S'il ne s'agit pas de sites officiels d'une organisation bien établie ou d'un gouvernement, on n'a aucune garantie de retrouver un site consulté auparavant;
  2. Les fichiers peuvent aussi changer de place. Souvent les URLs, c'est-à-dire les adresses de pages Web, changent, parfois un tant soit peu, mais assez pour qu'on ne retrouve plus le site ou la page que l'on cherche. Dans ce cas, on peut se servir d'un moteur de recherche pour essayer de retrouver le site.
  3. La qualité des informations contenues dans une page quelconque est très variable. Le professeur a la responsabilité de vérifier le contenu ainsi que la qualité du langage avant de présenter un document à des élèves.
  4. Il faut être conscient également qu'il existe bon nombre de sites érotiques ou qui contiennent des textes ou des images qui ne conviennent pas à des adolescents, et qui se cachent parfois derrière des noms innocents. Souvent on trouve un avertissement, parfois bien subtil, à la page d'accueil, mais surtout s'il s'agit d'un site en français, ce message passera probablement inaperçu par l' élève. Si vous enseignez à des lycéens, il est essentiel d'avoir déjà en place un mode d'emploi concernent l'accès Internet, comprenant les règles de l'exploration libre ainsi que les peines à appliquer en cas de non-respect de ces règles, signé par le professeur, par l'élève et par ses parents. Beaucoup d'écoles exigent ce genre de document. En plus, il est recommandé de cerner l'accès libre des lycéens en utilisant des sites déjà bien établis et/ou une activité bien définie à compléter dans un temps limité. Pour accomplir ce but, on peut même faire travailler des élèves à partir d'une page Web qu'on a créée soi-même.  
  5. Puisque n'importe qui peut surfer le Web, il est fortement déconseillé d'afficher des coordonnées personnelles à part une adresse électronique ou de donner des renseignements personnels sur le Web. Prévenez vos élèves qu'il ne faut jamais donner leur nom complet, leur adresse ou leur numéro de téléphone à qui que ce soit rencontré sur le Web.
 

Il convient aussi de connaître un certain nombre de termes techniques (l'équivalent anglais se trouve entre parenthèses):

TERMINOLOGIE TECHNIQUE

 

Avancez à C / I / P / S
a commercial (m.), arrobas (m.)
le symbole @ (at-sign)
activer, agrandir
rendre active une fenêtre contenant un logiciel en cliquant deux fois sur son icône (to maximize)
adresse électronique (f.)
l'adresse où l'on reçoit son courrier électronique avec le format  NOM@SITE (e-mail address)
affichage (m.)
le fait d'apparaître à l'écran (display)
agrandir, activer
rendre active une fenêtre contenant un logiciel en cliquant deux fois sur son icône (to maximize)
amorcer
faire démarrer l'ordinateur (to boot)
ancre (f.)
code HTML qui indique un lien (anchor)
annuler
arrêter une action (to cancel)
antémémoire (f.)
partie de la mémoire où l'on garde temporairement des fichiers, permet un accès plus rapide à de grands fichiers ou à des fichiers Web (cache)
arrobas (m.), a commercial (m.)
le symbole @ (at-sign)
babillard (m.)
page ou site où l'on peut afficher des annonces (bulletin board)
bande de défilement horizontale ou verticale (f.)
bandes à droite ou en bas d'une fenêtre avec des flèches qui vous permettent d'avancer ou de reculer pour voir le reste du document qui n'est pas visible dans la fenêtre (scroll bar)
banque de données (f.), base de données
collection de renseignements divisée par catégorie, eg. liste d'adresses (database)
banneau publicitaire (m.)
bande sur une page Web qui contient des publicités extérieures au site (ad banner)
barre oblique (f.)
le symbole / (slash)
barre oblique inverse (f.)
le symbole \ (backslash)
base de données (f.), banque de données
collection de renseignements divisée par catégorie, eg. liste d'adresses (database)
boîte de dialogue (f.)
fenêtre où l'utilisateur peut choisir des options ou "dialoguer" avec l'ordinateur (dialogue box)
boule de commande (f.)
genre de souris qui permet de manipuler le pointeur avec une boule dessus qu'on dirige (trackball)
brancher, connecter (se)
établir une connexion (to connect) 
cadre (m.)
division encadrée d'une fenêtre, ils fonctionnent indépendamment (frame)
cédérom (m.), DOC
disque optique numérique (CD-ROM)
chat (m.)
le fait de communiquer en direct avec un interlocuteur par des messages écrits (chat)
cible (f.)
marque un lien interne  (target)
clavardage (m.), chat
le fait de communiquer en direct avec un interlocuteur par des messages écrits (chat)
clavier (m.)
l'ensemble des touches alphabétiques et numérotées plus les touches fléchées et de fonction (keyboard)
clic-droit (m.)
utiliser le bouton de droite de la sourir (right click)
cocher 
mettre une croix dans une case pour choisir un élément (to check)
coller, couper, copier
série de commandes permettant de transférer une partie d'un fichier à un autre ou de changer sa place à l'intérieur d'un même fichier (paste, cut, copy)
connecter (se)
ouvrir un accès à l'Internet avec son pseudo et mot de passe (to log in)
courrier électronique, courriel (m.), mél (m.)
système de messagerie sur l'Internet  (e-mail, electronic mail)
de secours
copie ou fonction qui permet de revenir à une version ou état récents (back-up)
défilement (m.)
mouvement d'un texte ou d'une image à l'écran (scrolling)
didacticiel (m.)
logiciel destiné à l'enseignement  (educational software, courseware)
DOC (m.), cédérom
    disque optique compact (CD-ROM)
données (f. pl.)
morceaux d'information  (data)
dossier (m.), fichier (m.)
document stocké dans la mémoire d'un ordinateur ou sur diskette  (file)
écran (m.)
partie de l'ordinateur où le contenu des fichiers apparaît  (screen)
écran ACL (m.)
écran à cristaux liquide (LCD screen)
écran tactile (m.)
écran sensible qui saisit des commandes à partir des endroits où l'on le touche (touchscreen)
en tête (m.)
texte ou images qui apparaissent en haut de toutes les pages d'un site (header)
faire glisser
cliquer sur un objet et le tirer vers un autre endroit  (to drag)
faire pivoter
changer l'orientation d'une image ou d'un texte (to rotate)
FAQ, question fréquente (f.), foire aux questions (f.)
liste de questions fréquentes avec réponses que l'on trouve souvent à l'entrée d'un site  (Frequently Asked Questions)
fenêtre (f.)
rectangle dans lequel un morceau de texte ou d'image apparaît (window)
fichier (m.), dossier (m.)
document stocké dans la mémoire d'un ordinateur ou sur diskette  (file)
fichier joint (m.)
fichier qu'on attache à un message électronique  (attached file)
foire aux questions (f.), FAQ, question fréquente (f.)
liste de questions fréquentes avec réponses que l'on trouve souvent à l'entrée d'un site  (Frequently Asked Questions)
fond (m.)
couleur ou image(s)  qui apparaissent derrière le texte à l'écran  (background)
fusionner
mettre ensemble deux fichiers (to merge)
HTML
le langage utilisé pour créer des documents sur le Web  (Hypertext Mark-up Language)
hypertexte (m.)
texte contenant des liens  (hypertext)
informatique (f.)
tout ce qui concerne les ordinateur et le traitement des données (computer science, information science)
invite (f.)
demande faite par un logiciel pour une réponse ou entrée précises (prompt)
grapheur (m.)
logiciel qui permet de créer ou de maniupler des images (graphics software)
graticiel (m.)
logiciel qu'on peut obtenir gratuitement  (shareware)
graveur (m.)
appareil qui permet de créer des CD-ROMs (writer, burner)
groupe de discussion (m.)
liste d'adresses électronique d'abonnés qui s'intéressent à un sujet donné et qui reçoit des messages, annonces ou articles envoyés par un administrateur (newsgroup)
icône (f.)
petite image qui représente un logiciel ou une fonction et sur laquelle on clique pour le lancer ou l'activer  (icon)
imprimante (f.)
machine, reliée à un ordinateur, qui imprime un texte ou une image  (printer)
internaute (m./f.)
personnes qui navigue sur l'Internet (Web user)
lancement (m.)
le fait de commencer un logiciel  (start-up)
lancer
démarrer un logiciel  (to start)
languette (f.)
partie d'un menu qui apparaît en forme de chemise (tab)
lecteur (m.)
partie d'un ordinateur qui lit l'information ou sur une diskette ou sur le disque dur ou sur cédérom  (drive)
lecture audio/vidéo en transit (f.)
consultation de fichiers qui ne sont pas sauvegardés sur votre ordinateur mais qui se défilent au fur et à mesure que l'ordinateur les reçoit et disparaissent aussitôt (streaming)
lien (m.)
un texte ou une image mis en relief (une autre couleur, souligné, caractères gras) sur lequel vous pouvez cliquer pour accéder à un autre site ou fichier  (link)
lien suivi (m.)
indication, en changeant la couleur et pendant une période déterminée, un lien que vous avez utilisé (followed link)
liste de diffusion (f.)
liste d'adresses électroniques (généralement des abonnés) qui tous reçoivent un message envoyé par un des abonnés (listserv)
logiciel (m.)
programme exécuté par un ordinateur, par exemple, traitement de texte, navigateur, banque de données  (software, computer program)
logiciel contributif (m.)
logiciel disponible librement pour lequel le créateur ou distributeur demande une contribution volontaire des utilisateurs (shareware)
logiciel public (m.)
logiciel disponible gratuitement (freeware)
ludiciel (m.)
logiciel de jeu (game)
manche à balai (f.)
instrument que l'on peut connecter à son ordinateur, surtout pour certains jeux (joystick)
marquer
mettre en relief un morceau de texte ou image avec le pointer et une couleur, souvent jaune, que l'on peut changer (to highlight)
matériel (m.)
l'ordinateur et toutes les parties attachées, clavier, écran, modem, imprimante  (hardware)
mél (m.)
message électronique  (e-mail)
mémoire morte (f.)
partie de la mémoire que l'on peut regarder seulement (ROM=read-only memory)
mémoire vive (f.)
partie de la mémoire à laquelle l'ordinateur a un accès facile et régulier, contribue à la rapidité d'un ordinateur (RAM=random access memory)
messagerie (f.)
service de courrier électronique  (electronic mail service)
mettre à niveau
installer une version plus récente d'un logiciel (to upgrade)
modem (m.)
boîte externe ou carte interne qui permet à un ordinateur de communiquer avec un autre ordinateur par moyen d'une ligne téléphonique ou par câble  (modem)
mot de passe (m.)
mot clé utilisé avec un pseudo pour permettre l'accès à certains sites (password)
moteur de recherche (m.)
logiciel qui permet de répertorier des sites Web  (search engine)
navigateur (m.)
logiciel qui permet à l'utilisateur de consulter des sites Web  (browser)
numériser
transformer un texte, une image, du son ou un extrait vidéo en code numérique (to digitize)
page Web/page d'accueil/page de garde (f.)
souvent synonyme d'un site Web ou de la première page d'un site  (homepage)
par défaut
choix fait par le logiciel si on ne le fait pas soi-même  (default)
pilote (f.)
logiciel qui permet de faire marcher différents parties d'un ordinateur telles l'imprimante, le modem, le moniteur (driver)
pointeur (m.)
flèche ou barre à l'écran qui indique votre place  (pointer/arrow/cursor)
police de caractères (f.)
la forme des lettres imprimées  (font)
pré-visualiser, pré-visionner
fonction d'un logiciel qui permet de voir le format d'un document avant l'impression  (to preview)
pseudo (m.)
pseudonyme utilisé pour garder son identité secret (nickname)
puce (f.)
petite bulle placée au début de chaque élément d'une liste  (bullet); aussi partie de base de l'ordinateur  (chip)
raccourci clavier (m.)
touche que l'on peut souvent définir et qui permet de réaliser une fonction ou série de commandes en une seule action (hot key)
réduire
transformer une fenêtre en une icône en cliquant sur la flèche ou sur la croix en haut dans le coin de la fenêtre  (to minimize)
répertoire (m.)
ensemble de fichiers groupés dans une même catégorie  (directory/folder)
sauvegarder, stocker
mettre sur diskette ou sur le disque dur  (to save)
scanneur (m.)
appareil qui permet de numériser des images (scanner)
sensible (ie., carte sensible, image sensible)
image sur laquelle on peut cliquer pour accéder à un autre site ou fichier  (interactive, ie., interactive map, clickable image)
serveur
ordinateur qui héberge un grand nombre de sites  (server)
signet (m.)
marque un URL ou lien interne que l'on veut retrouver, interne ou externe  (bookmark)
site (m.)
fichier(s) qui représente(nt) une page Web (il y a d'autres sites sur l'Internet, des gophers ou des groupes de discussion, par exemple, qui ne sont pas des pages Web)  (site)
souris (f.)
partie d'un ordinateur qu'on manipule pour contrôler le pointeur  (mouse/trackball/touchpad)
stocker, sauvegarder
mettre sur diskette ou sur le disque dur  (to save)
supprimer
effacer quelque chose d'un fichier ou un fichier entier de la mémoire de l'ordinateur  (to delete)
tableur (m.)
logiciel qui permet d'organiser des données en cellules et de réaliser des calculs ou des interrogations sur ces données (spreadsheet)
tel écran tel écrit 
le format affiché à l'ecran est le format actuel d'un document tel qu'il apparaîtrait à l'impression (WYSIWYG=What you see is what you get)
télécharger
envoyer ou recevoir un fichier sur le réseau de l'Internet  (to upload/download)
tirage (m.)
copie imprimée d'un document (hard copy)
toile (f.), Web (m.)
réseau de documents écrits en HTML qu'on peut consulter à l'aide d'un logiciel de navigation (World Wide Web, W3, Web)
touche (f.)
boutons individuels qui composent le clavier, ie., touches fléchées, touche d'entrée, touches alphabétiques, touches numériques, touches de fonction  (key, arrow keys, enter key, alphabetic and numeric keys, function keys)
URL (m.)
l'adresse d'un site Web  (Uniform Resource Locator)
visioconférence (f.)
communication en direct avec son et images par moyen des caméras et de liens Internet ou satellite (videoconference)
visionner (m.)
voir un document  (view)
visionneuse (f.)
logiciel ou fonction qui permet de regarder un fichier (viewer)
vitesse de transmission (f.)
la vitesse à laquelle l'ordinateur transmet des données  (baud rate)
Web (m.), toile (f.)
réseau de documents écrits en HTML que l'on peut consulter à l'aide d'un logiciel de navigation  (World Wide Web, W3, Web)
Netscape ou Internet Explorer vous permettent de rechercher, de consulter, de sauvegarder et d'imprimer les ressources que vous trouvez sur le Web. Pour lancer le navigateur, cliquez sur son icône. Ils existent également en version française.  Cependant, la terminologie utilisée dans les indications ci-dessous fait référence à la version anglaise de Netscape Communicator 7.0, version PC ou à la version anglaise d'Internet Explorer 6.0.  Les diverses fonctions sont semblables.

Il existe plusieurs façons d'accéder à un URL, c'est-à-dire, à l'adresse d'un site Web: 

  1. Cliquez sur FILE, OPEN PAGE (ou CTRL + O), tapez l'URL, cliquez sur OPEN/OK. 
  2. Tapez l'URL dans la fenêtre LOCATION/ADDRESS, appuyez sur ENTER. 
  3. Cliquez sur un lien à l'écran. 
  1. Si vous trouvez un document ou une image que vous voulez sauvegarder sur diskette, vous pouvez le faire. Les images ou icônes qui se trouvent dans un document représentent des liens. Ce sont des fichiers graphiques reliés au fichier-texte par des codes HTML, et vous ne sauvegardez sur diskette que le texte du fichier même que vous consultez. Si vous voulez sauvegarder les images, vous pouvez le faire, mais il faut le faire individuellement pour chaque image à moins de posséder un logiciel comme Web Whacker. Dans certains cas, vous pouvez sauvegarder fichier et images en cliquant sur FILE + EDIT PAGE/EDIT.  Une fois que la page apparaît dans l'éditeur, cliquez sur FILE, SAVE AS, vérifiez le bon lecteur et le nom du fichier (que vous pouvez changer si vous voulez), cliquez sur OK et vous aurez sauvegardé le fichier ainsi que les images, icônes, et le fond.  Si vous cliquez sur VIEW, PAGE INFO (CTRL + I), vous trouverez une liste des images qui apparaissent sur une page donnée.  
  2. Pour sauvegarder un fichier, cliquez sur FILE et puis sur SAVE AS, vérifiez que la boîte de dialogue affiche le bon lecteur (par exemple, a:\ ou b:\ pour une diskette, c:\ pour le disque dur) et le nom du fichier (que vous pouvez changer si vous voulez), cliquez sur OK.  Cliquez sur l'icône diskette (CTRL + S) sauvegarde le fichier tel quel.  
  3. Vous pouvez mettre un lien ou une image directement sur diskette. Mettez le pointeur sur le lien ou l'image, cliquez le bouton de droite de la souris, cliquez sur SAVE LINK/IMAGE AS/SAVE PICTURE AS, entrez un nom et vérifiez le dossier, cliquez sur OK. 

D'autres fonctions que vous pouvez utiliser en cliquant sur le bouton de droite de la souris incluent:

Note: Il est particulièrement difficile, voire souvent impossible, de sauvegarder certains textes ou images qui apparaissent dans des cadres. 

 

Vous pouvez imprimer un document  directement en ligne ou après l'avoir sauvegardé sur diskette. Encore une fois, si vous l'imprimez à partir d'un fichier sur diskette, vous n'aurez pas les images à moins de les avoir sauvegardées aussi. Si vous imprimez en ligne, vous aurez la page telle qu'elle apparaît à votre écran, même en couleur si vous avez une imprimante en couleur. Pour imprimer une page Web, cliquez sur FILE et puis sur PRINT ou utiliser l'icône PRINT. La boîte de dialogue vous permet de vérifier l'imprimante (s'il y en a plus d'une), de choisir la qualité de l'impression, le nombre de copies, et d'indiquer les pages que vous voulez imprimer s'il s'agit d'un long document (Notez: la longueur des pages n'est pas ce que vous voyez à l'écran; les pages sont formattées par le logiciel). L'option FILE, PRINT  vous permet de changer d'imprimante, de choisir l'orientation du texte ou de l'image, de varier la taille du papier que vous utilisez, ou de choisir d'imprimer la page en couleur ou en noir et blanc. Si vous cliquez sur PROPERTIES/PREFERENCES, vous pouvez donner des indications plus détaillées selon l'imprimante que vous avez.  L'option FILE, PROPERTIES/PREFERENCES, SETUP/ADVANCED vous permet de contrôler certains éléments de la mise en page. 

Si vous cliquez sur PRINT et puis sur PRINT PREVIEW, vous pouvez visionner la forme exacte que votre document prendra à l'impression (nombre de pages, format, etc.). 

Un navigateur indique les URLs de plusieurs façons. Si vous consultez un document avec un lien qui vous intéresse, vous pouvez facilement trouver l'URL. Si un des éléments décrit n'apparaissent pas à votre écran, cliquez sur VIEW, SHOW/TOOLBARS et choisissez les palettes à outils que vous voulez.  (Vous trouverez plus loin comment repérer des sites en utilisant un moteur de recherche.) 

  1. Le site où vous vous trouvez est toujours affiché dans la fenêtre LOCATION/ADDRESS. 
  2. La barre de navigation tout à fait en bas de l'écran vous indique au fur et à mesure les différentes fonctions que l'ordinateur exécute. Si vous mettez le pointeur sur un lien, le pointeur change et l'URL du lien s'affiche ici. 
  3. Si une image est aussi un lien sensible, on peut trouver l'URL en mettant le pointeur dessus, et l'URL apparaîtra dans la barre en bas de l'écran. 
  4. Si une image n'est pas un lien sensible, vous pouvez toujours trouver son URL en mettant le pointeur dessus, puis cliquez le bouton de droite de la souris. Choisissez COPY LINK/COPY, puis allez dans un autre document ou dans un éditeur, cliquez sur EDIT, puis PASTE pour voir le lien. De cette boîte de dialogue, vous pouvez aussi créer un signet (ADD BOOKMARK/ADD TO FAVORITES). 
  5. Si une image n'est pas un lien sensible, vous pouvez trouver son URL en cliquant sur VIEW et puis sur SOURCE. Cela vous donne accès au fichier HTML contenant tous les codes et liens qui créent le format de la page.
  6. Finalement vous pouvez cliquer sur un lien,  accéder directement au document qui vous intéresse et créer un signet (expliqué ci-dessous). Note: Sur certains sites dont la page est composée de cadres multiples, le signet n'indiquera que la page d'accueil et non les nouveaux fichiers du même site qui apparaissent dans un des cadres. Dans ce cas, il faudra utiliser les choix Nos 2-4. 
 

Quand vous consultez le Web pendant quelque temps vous tracez un chemin parfois difficile à retenir ou à retrouver. Si vous voulez revenir en arrière, il y a plusieurs façons de le faire selon les circonstances: 

Un signet vous permet de retrouver facilement un site qui vous a particulièrement plu. Pour en créer un, cliquez sur BOOKMARKS/FAVORITES et puis ADD BOOKMARK/ADD TO FAVORITES. Pour créer un signet sans accéder au site, mettez le pointeur sur le lien ou l'image, cliquez le bouton de droite de la souris, puis ADD BOOKMARK/ADD TO FAVORITES. 

La liste des signets devient très utile au fur et à mesure que vous explorez le Web. Si vous n'utilisez pas toujours le même ordinateur, vous pouvez sauvegarder votre liste de signets sur diskette pour le porter avec vous quel que soit l'ordinateur que vous utilisez.   Avec Netscape, cliquez sur BOOKMARKS, EDIT BOOKMARKS, FILE, SAVE AS.  Vérifiez que la boîte de dialogue affiche le bon lecteur et le nom du fichier (que vous pouvez changer si vous voulez), cliquez sur OK.  Avec Internet Explore utilisez l'option FILE, IMPORT AND EXPORT.

Pour éditer votre liste de signets, cliquez sur BOOKMARKS/FAVORITES et puis sur EDIT BOOKMARKS/ORGANIZE FAVORITES. Là, vous pouvez organiser les signets en cliquant dessus et en les faisant glisser ou en insérant des catégories ou en éliminer. Si vous utilisez votre propre liste sur un ordinateur qui n'est pas le vôtre, tout simplement cliquez sur FILE et puis OPEN FILE (Netscape) ou FILE et puis IMPORT AND EXPORT (Internet Explorer) en choisissant votre fichier de signets.  

OPTIONS POUR PERSONNALISER LE NAVIGATEUR

Netscape et Internet Explorer vous offrent plusieurs possiblités pour personnaliser votre version.  Par exemple, vous pouvez choisir les couleurs des liens, la couleur de fond ou mettre une page que vous aurez créée comme HOME, c'est-à-dire, la page qui apparaît à l'écran quand vous lancez Netscape.  Cliquez sur EDIT/TOOLS, puis PREFERENCES/INTERNET OPTIONS, où vous désignerez le nom du fichier que vous voulez afficher au lancement du navigateur dans la fenêtre HOMEPAGE.  Vous pouvez également accéder à la page que vous voulez afficher, et cliquez sur USE CURRENT PAGE.  

Pour explorer d'autres options suivez les indications qui commencent en cliquant sur EDIT, PREFERENCES/TOOLS, INTERNET OPTIONS:

 


Hit Counter

Visites depuis le 18 janvier 2001

Créé: le 2 janvier 1997

Dernière modification: le 8 avril 2003